Passer au contenu

Camille Grange Articles

À l’hôpital Tenon, des violences dans le silence

Plusieurs témoignages dénonçant des violences gynécologiques qui auraient eu lieu au sein de l’hôpital Tenon situé à Paris ont récemment fait surface, incriminant particulièrement le chef du service de gynécologie, le professeur Émile Daraï. Dans le cadre de l’enquête sur l’endométriose que FLUSH a débutée en 2019, nous publions aujourd’hui des témoignages complémentaires qui mettent en lumière ses agissements. Enquête publiée sur Flush.

Commentaires désactivés

The Lowdown, le Tripadvisor de la contraception 

Informer les personnes en recherche de contraception avec des avis en ligne, c’est la mission de la plateforme The Lowdown, fondée en 2018 par la Britannique Alice Pelton. « 1 étoile – Je suis tombée enceinte, ne le faites pas », « 4 étoiles – Cette méthode est une bonne option pour les couples stables ». Article publié dans le Flush #11

Commentaires désactivés

Dans les centres médico-psychologiques, être au plus proche des patients pour éviter l’hôpital

Derrière les murs des CMP, lieux de soins publics proposant des consultations médico-psychologiques et sociales aux personnes en difficulté psychique, les IDE tiennent un rôle majeur. Géraldine, Clotilde et Loïc racontent leur quotidien. Lire la suite sur ActuSoins.

Commentaires désactivés

L’hôpital militaire Desgenettes de Lyon dit adieu à ses urgences

Jeudi 1er avril 2021, l’hôpital militaire Desgenettes à Lyon va fermer ses urgences. Un service qui a pourtant vu passer jusqu’à 30 000 patients en 2018. Dans un contexte de crise sanitaire aigüe, que se passe-t-il dans cette structure affiliée au ministère des Armées, en contrat avec les HCL ? Enquête publiée sur Rue89Lyon.

Commentaires désactivés

À Lyon, un espoir dans la prise en charge de l’endométriose

C’est une nouvelle historique, pourtant passée inaperçue. En juillet 2020, l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes a officiellement reconnu l’association End’Aura comme la première filière française de soin pour la prise en charge de l’endométriose. Un espoir pour les femmes qui souffrent de cette maladie gynécologique et qui attendent en moyenne sept ans avant d’obtenir un diagnostic. Enquête pour L’arrière-Cour/iels.

Commentaires désactivés

Covid-19 à Saint-Étienne : des étudiants infirmiers essorés et muselés

Sur le front de la pandémie depuis plusieurs mois, les étudiants infirmiers de la région de Saint-Étienne dans la Loire dénoncent aujourd’hui les pressions et injonctions qu’ils auraient subies. Selon eux, elles auraient un seul objectif : passer sous silence leurs conditions de travail dans les unités Covid et les EHPAD, ainsi que leurs futures lacunes dans la formation en soins infirmiers. Lire l’article sur Rue89 Lyon

Commentaires désactivés

De Tanger à Rabat, avec ceux qui remplissent les prisons cachées du Maroc

Ils sont à Tanger, Rabat ou Nador. Certains voient le Maroc comme une étape. D’autres, comme un point d’arrivée. Ils sont des dizaines, voire des centaines chaque semaine, à se voir opposer refus et répression. Pour ceux dont on ne veut pas, aucun centre de rétention : le pays s’y oppose. Tous sont retenus, voire détenus, selon un système officieux mais exécuté à la vue de tous. Aujourd’hui et depuis de nombreuses années, ils sont ceux qui remplissent les prisons cachées du Maroc. Ils sont enfermés et déplacés de force vers la porte de sortie la plus discrète possible. Enquête publiée dans le journal Le Soir, édition du 20 août 2020.

Commentaires désactivés

« Quand il n’y a pas de famille… » Daniel Nourrissat, de Dijon à Rabat

Le père Daniel Nourrissat, du Diocèse de Dijon, est prêtre au Maroc depuis 2005. Il se rend régulièrement dans quatre établissements pénitentiaires dans la région de Rabat en tant qu’aumônier. Il témoigne des différents rôles que cette position implique, de son importance pour les détenus de nationalité étrangère et de la place qu’occupe la religion. Lire la suite sur Prison Insider.

Commentaires désactivés

« Ils nous ont remis en prison. »

Isoler pour empêcher la propagation du coronavirus ? Pour les personnes en semi-liberté, le confinement sonne comme une nouvelle incarcération. Samy est détenu en semi-liberté dans l’ouest de la France, au Mans. Il est habituellement autorisé à sortir en semaine, notamment pour chercher un emploi. Face à l’épidémie de coronavirus et pour limiter les contacts, les personnes placées en semi-liberté sont confinées. Témoignage à lire sur Prison Insider

Commentaires désactivés

Les violences conjugales, une affaire publique

Il y a eu un jour cette phrase saisissante d’un procureur de la République lors d’une audience de comparution immédiate au TGI de Lyon: «Les violences conjugales sont si particulières lorsqu’elles ont lieu au sein du domicile familial.» Pas même le temps de s’arrêter sur l’expression «violences conjugales» qu’il nous faut directement réfléchir à leur caractère «familial», quand elles sont commises «à la maison». Et l’affaire privée devient publique. Texte publié dans le recueil Quand nos vies basculent.

Commentaires désactivés

Endométriose, le cancer qui ne tue pas

Elles s’appellent Amandine, Agathe, Sabrina, Ingrid ou Manon et souffrent d’une maladie chronique décrite cliniquement il y a 160 ans. Voilà seulement quelques années que son nom est médiatisé et porté à la connaissance du grand public. Ces femmes, le connaissent depuis longtemps : elles le portent dans leur ventre. « Vous savez, j’aurais préféré avoir un cancer. » Virginie, 35 ans, est atteinte d’un cancer qui ne tue pas : l’endométriose. Enquête publiée dans Flush #3.

L’enquête sur le cancer qui ne tue pas se poursuit dans Les Lésions dangereuses, que vous pouvez soutenir et pré-commander ici. Tous les détails sur la page officielle de la campagne.

Commentaires désactivés

Derrière les barreaux : le droit à la dignité

« D’habitude, j’ai plus affaire à des sujets marronniers, mais le vôtre n’en est pas un. » Si les attachés de presse de l'administration pénitentiaire furent étonnés de l'originalité de ce sujet, aucune réponse n'a été fournie aux questions posées à l'heure où nous bouclons ce numéro. Tous les témoignages recueillis pour ce dossier sont précieux. Ils décrivent de quelle manière les normes sanitaires doivent s’adapter aux règles de surveillance. Ils sont détenu(e)s, ancien(ne)s détenu(e)s, surveillants de prison, médecins, et racontent à quel point les conditions d’hygiène des prisons françaises pèsent sur l’enfermement. Enquête publiée dans le Flush #2.

Commentaires désactivés

Nuit stupéfiante à Copenhague

📍

En vingt-cinq ans, le visage rongé de Vesterbro s’est métamorphosé. Autrefois l’une des plus importantes « scènes ouvertes » de la drogue à Copenhague, le quartier est aujourd’hui un vrai laboratoire d’initiatives pour la réduction des risques. Entrez ici sans crainte et découvrez ces rues devenues refuge pour les toxicomanes. Reportage publié dans le numéro 6 de la revue Barré.

Commentaires désactivés

Pire que la prison

Le mardi 27 décembre 2016, pour la première fois, une journaliste a été autorisée à passer les barrières du centre de rétention administrative de Lyon, sans accompagner une éventuelle visite d’un parlementaire. Reportage pour Prison Insider.
Commentaires désactivés